12 octobre 2020 Admin

Découvrez à quoi ressemblera le village des médias des Jeux Olympiques

Le groupement coordonné par Sogeprom, Demathieu & Bard Immobilier dont font partie Sagéo et ses partenaires VIDI, Ophtalmologie Express, Unilabs, IDP santé, Pointgyn a été sélectionné pour réaliser le Village des Médias des Jeux Olympiques 2024. Le pôle de santé Sagéo avec ses partenaires sera présent tant durant la période des Jeux Olympiques pour les médias qu’après pour les habitants de ce nouveau quartier.

Le Figaro Immobilier, 07/10/2020

Les groupements Sogeprom, Demathieu et Bard Immobilier, ainsi qu’Ametis, Ideom et Gaïa promotion vont construire le village des médias, situé en Seine-Saint-Denis, pour les Jeux olympiques de Paris 2024, a-t-on appris mercredi auprès de la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo). En septembre, les élus de Seine-Saint-Denis s’étaient fortement mobilisés autour de ce projet destiné à profiter aux habitants de ce département déshérité, craignant en effet qu’il ne soit raboté du fait de mesures d’économies rendues nécessaires pour l’organisation des JO.

Finalement, au terme de discussions entre l’État et les collectivités locales, il a été décidé que ce village, situé sur les communes de Dugny, La Courneuve et Le Bourget, qui comprendra à terme 1.300 logements ainsi que des équipements publics (gymnase, crèche et école) et des commerces, soit construit en deux étapes. Il y aura d’abord 700 logements construits pour les Jeux (lots A et D) puis 600 autres après les JO à horizon 2025 (lots B et C), avec au total 20% de logements sociaux, représentant 90.000 mètres carrés, sur lesquels se grefferont 1.000 mètres carrés de commerces et services. Pour cette première phase, l’État donne un coup de pouce financier, via le plan de relance, pour la construction d’un gymnase, avaient indiqué la semaine dernière le président du département et le maire de Dugny.

Une passerelle piétons-vélos
Une passerelle piétons-vélos doit aussi être construite autour de l’autoroute A1 et cette première phase comprend également «l’aménagement du terrain des Essences à La Courneuve et l’aménagement du Parc des Sports du Bourget», a précisé la Solideo dans un communiqué. Cette première partie sera prête à accueillir la presse du monde entier à l’été 2024 pour les 15 jours d’épreuves olympiques.
Les lots A, B et C («Aire des vents») ont donc été attribués au groupement Sogeprom, Demathieu & Bard Immobilier et le lot D (Plateau) a été attribué à Ametis, Ideom et Gaïa Promotion. Le choix de ce comité de sélection, réuni mercredi et présidé par Michel Cadot, le délégué interministériel aux Jeux Olympiques, sera validé au conseil d’administration de la Solideo du 13 octobre prochain. La Solideo, qui a un budget de 3,2 milliards d’euros, dont 1,4 milliard d’euros d’argent public, est chargée des constructions et aménagements pérennes faits dans le cadre des JO.